Les chiffres du cancer du pancréas dans le monde : l’effroyable raz-de-marée
Société Savante des Maladies et Cancers de l'Appareil Digestif

Domaine concerné
Prévention

Degré d'innovation
Important

Avancement
Faisabilité technique

Impact patient

Impact soin
Important

Intérêt

Arrivée dans la pratique
Immédiat

Rédacteur
Professeur Vinciane REBOURS

Enthousiasme

À la une 17/11/2021

Les chiffres du cancer du pancréas dans le monde : l’effroyable raz-de-marée

Cette étude épidémiologique a eu pour objectif d’évaluer l’incidence, la mortalité, les tendances épidémiologiques mondiale et régionales et les facteurs de risque de l’adénocarcinome du pancréas selon le sexe et les groupes d’âge.

 

Les auteurs ont utilisé les données de la base GLOBOCAN pour estimer l'incidence et la mortalité du cancer dans 184 pays. Une analyse entre mode de vie et facteurs de risque dits « métaboliques » était faite via les données de l'Observatoire mondial de la santé (données OMS).

Les auteurs ont obtenu les taux d'incidence et de mortalité (normalisés selon l'âge) pour 48 pays (registres nationaux) jusqu'en 2017. 

Au final, les plus hauts taux d’incidence et de mortalité du cancer du pancréas étaient trouvés dans les régions à indice de développement humain très élevé (country- specific age-standardized rates (ASR) 7,7 et 4,9) et élevé (ASR, 6,9 et 4,6). Dans les pays avec une incidence et mortalité les plus élevées, il existait une association avec une prévalence plus élevée du tabagisme, consommation d'alcool, sédentarité, obésité, hypertension artérielle, et taux de cholestérol élevé. De 2008 à 2017, 2007 à 2016, ou 2003 à 2012, selon la disponibilité des données, il y avait augmentation de l'incidence chez les hommes dans 14 pays (variation moyenne annuelle en pourcentage [AAPC], 8,85 à 0,41) et chez les femmes sur 17 pays (AAPC, 6,04 à 0,87). Pour la mortalité, l'augmentation a été observée dans 8 pays chez les hommes (AAPC, 4,20 à 0,55) et 14 pays chez les femmes (AAPC, 5,83 à 0,78). Bien que l'incidence a augmenté dans 18 pays (AAPC, 7,83 à 0,91) parmi les individus de 50 ans ou plus, une tendance à la hausse a également été identifiée chez les personnes de moins de 50 ans (8 pays (AAPC, 8,75 à 2,82) et moins de 40 ans dans 4 pays (AAPC, 11,07 à 8,31).

 

 

Commentaires
 

Ce travail donne un aperçu global des données épidémiologiques mondiales quant au cancer du cancer. Certes les données des très grandes bases sont toujours imparfaites avec des erreurs inéluctables cependant cela conforte pleinement l’épidémie du cancer du pancréas observée depuis 20 ans dans les pays occidentaux et la France particulièrement. Sur les données de 48 pays, les auteurs ont constaté une augmentation de l'incidence et de la mortalité de l’adénocarcinome du pancréas, en particulier chez les femmes et les populations de 50 ans ou plus, mais aussi chez les individus plus jeunes.

Parmi les facteurs explicatifs de ce raz-de-marée, nous connaissons certains facteurs de risque clairement identifiés tels que les altérations génétiques s’intégrant dans un syndrome génétique (qui expliquent 10 % des cas), le tabac, le diabète, l’obésité et la pancréatite chronique. Cependant ces facteurs de risque n’expliquent pas tout et cette étude est intéressante car elle apporte quelques enseignements :

  1. Le cancer du pancréas n’est plus une problématique exclusivement masculine. Le sex ratio est maintenant proche de 1 et les femmes paient également lourdement leur tribut. Cela pourrait s’expliquer pour partie par l’incidence croissante du tabac chez les femmes mais cela n’est pas une explication suffisante et satisfaisante.
  2.  L’étude confirme des facteurs de risque en lien avec le syndrome métabolique : obésité, sédentarité, hypertension, hypercholestérolémie.
  3. L’étude montre « cette poussée épidémiologique » dans les pays à haut niveau de développement, synonyme de pays hautement industrialisés.

Il faut donc s’interroger sur nos modes de vie : type d’alimentation (aliments ultra-transformés), exposition aux polluants (pesticides, pollution de l’air croissante en milieu urbain) pour comprendre cet état des lieux alarmant sur le cancer du pancréas. Répondre à de telles questions demandent le suivi prospectif de grandes cohortes sur de nombreuses années. Malheureusement de telles données sont peu accessibles encore.

Références
 
Titre :

Les chiffres du cancer du pancréas dans le monde : l’effroyable raz-de-marée

Titre original :

Worldwide Burden of, Risk Factors for, and Trends in Pancreatic Cancer

Auteurs :

Junjie Huang, Veeleah Lok, Chun Ho Ngai, Lin Zhang, Jinqiu Yuan, Xiang Qian Lao, Kelvin Ng, Charing Chong, Zhi-Jie Zheng, and Martin C. S. Wong

Source(s) :

Article

Revue :

Gastroenterology

Références biblio. :

Gastroenterology . 2021;160:744-754. doi: 10.1053/j.gastro.2020.10.007.

Liens utiles
Gastroenterology : accès au texte intégral via rubrique Revues en ligne du site SNFGE pour membres SNFGE à jour de cotisations
   
SNFGE.org