La cytoréduction chirurgicale, pratiquée en centre expert, reste le traitement de référence de la carcinose péritonéale isolée du cancer colorectal métastatique !
Société Savante des Maladies et Cancers de l'Appareil Digestif

Domaine concerné
Thérapeutique

Degré d'innovation
Important

Impact patient

Impact soin
Important

Intérêt

Arrivée dans la pratique
Immédiat

Rédacteur
Dr Nadim FARES

Enthousiasme

À la une 29/09/2021

La cytoréduction chirurgicale, pratiquée en centre expert, reste le traitement de référence de la carcinose péritonéale isolée du cancer colorectal métastatique !

L’atteinte métastatique synchrone du péritoine, est observée chez environ 7 % des patients présentant un cancer colorectal métastatique (CCRm).

 

Celle-ci est associée à un moins bon pronostic (survie médiane de 16,3 mois vs 19,6 et 24,6 mois en cas d’attente hépatique ou pulmonaire isolée). La chirurgie d’exérèse (cytoréduction) macroscopiquement complète est considérée comme le traitement standard de la carcinose péritonéale jugée résécable et l’adjonction d’une chimiothérapie intrapéritonéale (CHIP) restait débattue.


L’objectif de l’essai PRODIGE 7 était d’évaluer l’intérêt de l‘adjonction d’une chimiothérapie intrapéritonéale hyperthermique par oxaliplatine (CHIP) à une chirurgie de cytoréduction seule chez les patients atteints de carcinose résécable (PCI ≤ 25)  d’un CCRm.


265 patients ont été inclus dans cet essai randomisé prospectif français ayant pour critère principal la survie globale (SG). Avec un suivi médian long (63 mois), la SG était similaire dans les deux groupes : cytoréduction +CHIP 41,7 mois vs cytoréduction seule 41,2 mois (HR=1, p=0.99).


Le taux de résection complète de la carcinose, le taux de mortalité post opératoire à 1 mois et le temps médian jusqu’à récidive étaient également similaires alors que la morbidité était augmentée dans le bras cytoréduction + CHIP avec un taux de toxicité sévère (grade ≥ 3)  dans les 30 jours postopératoires de 42 % versus 32 % (NS) et à 60 jours de 26 % versus 15 % (p=0,035).

 

Commentaires
 

L’essai PRODIGE 7 est négatif sur son critère de jugement principal avec l’absence de bénéfice de la CHIP dans le traitement de la carcinose d’un CCRm dans la population globale de l’étude. Un bénéfice en sous-groupe est suggéré pour les carcinoses avec score PCI intermédiaire (PCI 11-15) mais qui ne doit pas changer les pratiques dans ce sous-groupe en l’absence de niveau de preuve suffisant ; des études complémentaires sont nécessaires pour le confirmer. Ainsi la chirurgie de cytoréduction complète seule reste le traitement standard de la carcinose péritonéale résécable d’origine colorectale. Le concept de traitement de la « micro-maladie » péritonéale par la CHIP nécessite d’être encore investigué (avec d’autres drogues cytotoxiques, dans  certains types histologiques spécifiques…).

 

L’étude PRODIGE 7 montre surtout une survie globale longue et relativement inattendue dans le bras contrôle par cytoréduction seule probablement en lien avec la prise en charge des patients dans des centres experts du traitement de la carcinose. Cette constations doit faire discuter pour tout patient avec carcinose péritonéale isolée d’un CCRm une prise en charge chirurgicale pour une résection R0-R1 en RCP dédiée, dans des centres experts.

Références
 
Titre :

La cytoréduction chirurgicale, pratiquée en centre expert, reste le traitement de référence de la carcinose péritonéale isolée du cancer colorectal métastatique !

Titre original :

Cytoreductive surgery plus hyperthermic intraperitoneal chemotherapy versus cytoreductive surgery alone for colorectal peritoneal metastases (PRODIGE 7): a multicentre, randomised, open-label, phase 3 trial

Auteurs :

François Quénet, Dominique Elias, Lise Roca, Diane Goéré, Laurent Ghouti, Marc Pocard, Olivier Facy, Catherine Arvieux, Gérard Lorimier, Denis Pezet, Frédéric Marchal, Valeria Loi, Pierre Meeus, Beata Juzyna, Hélène de Forges, Jacques Paineau, Olivier Glehen, on behalf of UNICANCER-GI Group and BIG Renape Group

Source(s) :

Article

Revue :

The Lancet Oncology

Références biblio. :

Lancet Oncology 2021 Feb;22(2):256-266. doi: 10.1016/S1470-2045(20)30599-4

Liens utiles
Lancet Oncology : accès au texte intégral via rubrique Revues en ligne du site SNFGE pour ses membres à jour de cotisations
   
SNFGE.org