JFHOD

CO.102 - Valeur de l’imagerie pour la prédiction de la réponse clinique au téduglutide chez les patients atteints du syndrome de l'intestin court avec insuffisance intestinale chronique

M. Ronot, A. Martin,, V. Boehm, L. Billiauws, V. Vilgrain, M. Zappa, A. Nuzzo, F. Joly

Introduction

Le teduglutide (TED) est un analogue du Glucagon-like peptide-2 approuvé dans le traitement du syndrome de l'intestin court avec insuffisance intestinale chronique (SCC-IIC). Il induit une hyperplasie épithéliale intestinale. Le but de cette étude était de décrire les modifications de l'intestin grêle à l'imagerie chez les patients atteints de SCC-IIC recevant du TED, et d'évaluer leur valeur prédictive pour la réponse clinique.

Patients et Methodes

Étude rétrospective monocentrique incluant des patients atteints de SCC-IIC traités par TED de 2009 à 2018 avec scanner abdomino-pelvien injecté réalisé avant et au cours du suivi. L'épaisseur moyenne de la paroi de l'intestin grêle a été calculée (moyenne de trois mesures sur différents segments de grêle restant). La réponse clinique au TED a été définie comme une réduction ≥ 20% du volume hebdomadaire de nutrition parentéral à 12 mois. Les répondeurs et les non-répondeurs ont été comparés.

Résultats

Trente-et-un patients (20 phommes [65%], médiane 51 ans [intervalle interquartile 37-59]) ont été inclus. Le volume hebdomadaire de nutrition parentérale avant le traitement était 7 500 ml (3 500-15 000). Après un suivi médian de 16 mois (14-27), 26/31 patients (84%) ont eu une réponse clinique. L'épaisseur médiane de la paroi du grêle était de 4,0 mm (2,8-4,7) et 8,5 mm (6,1-9,8) avant et après la mise en place du traitement, respectivement (p <0,001, augmentation médiane + 122% (+ 65, + 172), Figure 1). Les patients présentant une réponse clinique avaient une tendance à une augmentation de l'épaisseur de la paroi du grêle (médiane + 133% [+ 70, + 176] contre + 90% [+ 52, + 93], p = 0,061). Tous les patients avec une augmentation de l'épaisseur de la paroi du grêle ≥ 95% (n = 18) ont eu une réponse clinique, tandis que seuls 8/13 (62%) patients avec une augmentation de l'épaisseur du grêle <95% ont répondu (p = 0,008).

Discussion

Conclusion

TED induit une augmentation significative de l'épaisseur de la paroi de l'intestin grêle qui peut être visualisée par imagerie tôt après a mise en place du traitement. Le degré d'épaississement semble associé à la réponse clinique. L'imagerie pourrait devenir un nouveau facteur prédictif d'efficacité des traitements pharmacologiques du syndrome du grêle court.

Remerciements