JFHOD

CO0 - L'autotransfusion par Cell-saver* au cours des transplantations hépatiques pour carcinome hépato-cellulaire augmente-elle le risque de récidive néoplasique ?

Muscari Fabrice, Suc B, Bloom E, Duffas JP, Fourtanier G
But

Etudier l'influence de l'autotransfusion (AT) à l'aide du Cell-saver* au cours des transplantations hépatiques pour carcinome hépato-cellulaire (TH-CHC) sur la survenue des récidives néoplasiques.

 

Patients et Méthodes

De 1989 à 2003, 16 malades ont eu une TH-CHC sans AT peropératoire. Ce groupe a été apparié (sur le nombre de nodule de CHC) à 31 malades ayant eu la même intervention avec l'AT. Chaque malade avait au minimum un an de suivi.

 

Résultats

Le taux de récidive observé était de 6,4 % dans le groupe AT versus 6 % dans le groupe pas d'AT. La quantité médiane d'AT était de 1558 mL. Les différences observées concernaient le score de Child qui était A dans 80 % (groupe pas d'AT) versus 58 % (groupe d'AT), l'hypertension portale majeure de 31 % (groupe pas d'AT) versus 55 % (groupe d'AT), les culots globulaires transfusés qui était de 0 (groupe pas d'AT) versus 7 (groupe d'AT), et les plasmas frais congelés transfusés qui était de 4,5 (groupe pas d'AT) versus 11 (groupe d'AT). Aucune autre différence n'a été observée.

 

Conclusion

L'autotransfusion peropératoire par Cell-saver* ne semble pas modifier le risque de récidive néoplasique après TH-CHC sur cirrhose.